Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 22:42

http://l.yimg.com/os/651/2012/03/30/bart-jpg_150141.jpg

 

L’élu de ce confetti sans chômeurs mise sur le boom du tourisme et du BTP. Avec des pratiques parfois musclées. Reportage sur une île des Antilles à la richesse très convoitée...

La plus extravagante fête du Nouvel An 2012 a coûté 5 millions d’euros. L’oligarque Roman Abramovitch avait invité 400 people à Saint-Barth, dont Rupert Murdoch, George Lucas, Marc Jacobs, le tycoon d’Hollywood Harvey Weinstein, le roi du hip-hop Russell Simmons et le rocker Jon Bon Jovi. Au menu : sushis de langouste, canapés au caviar et concert privé des Red Hot Chili Peppers. Bruno Magras, le président de la collectivité, était bien sûr convié à la party. N’a-t-il pas nommé Abramovitch «citoyen d’honneur» de l’île ? Le milliardaire russe a en effet payé la pelouse du stade et il entretient le buzz en invitant à Saint-Barth des aréopages de stars. Pourtant, le paradis bling bling qui fait le bonheur des touristes fortunés ne garantit plus celui de ses 9.000 habitants. Certains affichent même une mine chagrine sous leur éternel bronzage.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Bruno Magras, il y a dix-sept ans, Saint-Barth a connu un développement fulgurant. Sous son règne, le nombre d’habitants a presque doublé, les collines se sont couvertes de maisons, les routes ont été refaites, le port et l’aéroport rénovés… Chantier permanent, l’île découvre les embouteillages, les mégots sur les plages et les cambriolages. «L’esprit Saint-Barth», fait de gentillesse et de décontraction, a du plomb dans l’aile. Autre évolution fâcheuse : depuis 2008, la crise et le cours élevé de l’euro incitent les Américains (qui réservent 80% des séjours) à demander des ristournes sur la location des villas et à limiter leurs sorties et achats. Quelques poignées de Russes, de Brésiliens et de grossistes du Sentier suffisent à peine à compenser. Signe inquiétant : après avoir triplé en dix ans, les prix de l’immobilier baissent depuis 2009.

Ce contexte peu affriolant aurait pu susciter une réflexion sur la manière de préserver «la poule aux œufs d’or». Grâce au tourisme très haut de gamme..Lire la suite sur Capital.fr



 

L'enquête de Capital : Pourquoi les stars adorent Saint-Barth

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  logo gif dijonvelotour bleu-300x300
  : Découvrez des actualités, des vidéos et bien plus selon ce que vos amis lisent et regardent. Des Buzz, actualités, télé et biens d'autres Vidéos insolites et pleines d'humour.

Retour à la page d'accueil

 

Contact

Liens